Orthodontie: des gouttières transparentes pour un traitement discret

Seriez-vous tenté par un traitement d’ orthodontie, s’il ne se voyait pas ?

Le port de gouttières transparentes peut vous offrir cette chance.

Vous pourrez ainsi résoudre une problématique dentaire que vous traînez depuis l’enfance tel un fardeau dont vous n’arrivez pas à vous défaire, ou encore résorber un trouble apparu plus récemment (élocution perturbée par la chute de dents, trouble masticatoire des suites d’une maladie parodontale, etc). Cela, en toute discrétion, moyennant toutefois des contreparties: une rigueur, de la persévérance… et un certain coût.

 

Quelques contreparties

Si le traitement est tentant, il convient, avant de se lancer, d’en mesurer les contreparties, à commencer par celle du prix. Les traitements d’orthodontie ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie, dès lors qu’ils sont débutés après l’âge de 16 ans.

Pour les gouttières, il faudra compter environ 1800 à 5500 euros, selon la nature de la problématique à traiter, l’état initial de la dentition et… la rigueur et le sérieux du patient.

Car le patient devra aussi s’armer de rigueur et de persévérance.

Il devra être rigoureux, parce que la gouttière est retirable à tout moment mais qu’elle ne doit être enlevée que le temps du repas et du brossage dentaire. Il lui faudra donc combattre la petite gêne potentielle qu’il éprouve pour parler, l’envie de grignoter, ou encore les douleurs occasionnées chaque semaine ou quinzaine par le renouvellement de la gouttière, la nouvelle étant, à chaque fois, plus serrée. A défaut d’un port équivalant à 22h sur 24, le traitement s’en verra rallongé.

Le patient devra être persévérant, parce que le traitement initial peut déjà durer plusieurs mois, voire une année et parfois deux. La dentition de l’adulte, contrairement à celle de l’enfant, est consolidée et donc moins malléable. Le traitement se fera plus en douceur (et sera donc plus long) pour ne pas prendre le risque de l’endommager.